Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 22:27
Le Jura semble une arène où se livre le combat scintillant du brouillard et de l’obscurité.
Hors du présent, hors des lieux fréquentés, comme des souvenirs lointains, presque informes, voilés.  Images de l’enfance vécue, dont la conscience s’est effacée? Images des choses apprises dans les livres et seulement imaginées, malgré tout si intensément qu’avec le temps, elles semblent rêvées ? Comme des traces de récits qui subsistent à l’état de murmures. Fantasmagories, peut-être ? On en tremble.
Alors, on voyage, dès qu’on en a l’occasion. On les cherche. On se plonge à la source de nos premières émotions. Beauté. Peur. Ravissements. Frissons au bord du gouffre qu’est la vie, même si on ne sait pas encore qu’on est vivant…
La source, quelques gouttes surgies de la terre à l’abri des arbres sauvages. Quelque part, quelqu’un a mal fermé le robinet ! Heureusement, ça ne coule pas fort ! Mais si ! Le mince filet ne tarde pas à devenir torrent, cascade. Prenons garde de ne pas glisser sur la mousse conquérante qui envahit tout : les rochers, les arbres qu’elle rend si inextricables !
Souvent, résurgences, flots printaniers que la terre vomit par d'énormes gueules. Vomit, oui ! Mais avec quelle élégance ! 
   
    Jura 01. Cavernes d'où sourdent les eaux
     
  Venus du Sud, nous commençons notre périple en Franche Comté par une exploration du Haut Jura.  
Ceux qui ont connu les « Montagnes noires » du Morvan, ne seront pas déçus. Ils savent à quoi s’attendre : obscurité / éblouissement, sauvagerie / raffinement.  Oh! Les cadeaux de la Nature ! Il faut contourner quelques maisons. Dernière frontière de la civilisation ? Non ! Les hommes ont construit quelques machines, bien utiles tout de même !
Le premier contact. On s’arrêterait presque au milieu du chemin de Foulessard, oubliant la voiture, portes ouvertes.
        Jura-02.-Le-Flumen---son-echarpe-de-brume.jpg
La brume laiteuse pare la rivière, tranquille ici, d’une écharpe de coton nonchalante.  
    Jura-03.-Petite-chute-artificielle.jpg
La nature n’a pas créé la chute. Mais, on ne cherchera pas à en savoir plus.
    Jura-04.-Le-petit-pont.jpg
En remontant le Flumen.
      Jura-05.-L-eau-file-sous-le-pont-.jpg
    Symphonie de verts. Verts jaunes, là où le soleil perce, vert sapin sur les rochers à l’ombre, verts veloutés des mousses…
    Jura-06.-Le-Flumen-degringole.jpg
L'eau vive, apparemment inoffensive, a tout de même charrié de gros rochers. Comment a-t-elle fait ?
    Jura-08.-Anarchie-vegetale.jpg
     Anarchie végétale.      
 
  Jura-07-Enchevetrements.jpg
     
       Enchevêtrements. Impossible de savoir où commencent, où finissent les branches. Le sous-bois est invisible. L’hiver, il doit être bien noir !  

        Jura 10. Rive droite

 

D’ici, partent les randonneurs. Plusieurs promenades les conduisent aux cascades originelles du Flumen et au cirque qui protège ce coin de paradis. Ce ne sont pas les seules dans le Jura, qui porte bien son nom de « Pays des eaux vives ». Personnellement, j’ai dû remettre à plus tard la ballade, mais, j'ai pu ensuite admirer le cirque d'en haut, c'est-à-dire du "Saut du chien", dont voici deux photographies. 
  Jura-11.-Dans-le-cirque-une-des-cascades.jpg
    Une des cascades. 
et 
Le fameux 'Chapeau de gendarme"
Jura-12.-Le-Chapeau-de-Gendarme.jpg
 
Au retour, un graffiti, comme un clin d’œil au passant, rappelle modestement, cette volonté humaine, conquérante,  d’être toujours…  !
  Jura-13.-Clin-d-oeil.jpg
 
 
  (Rappel : Textes et photos ne peuvent être utilisés sans mon autorisation.) 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by morvane - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Morvane
  • Le Blog de Morvane
  • : Une vraie dilettante ! Tout m'intéresse : les Lettres, les Arts, l'Histoire, les Sciences & les Techniques, les Sociétés & leurs Cultures, la Philosophie...Dilettante, oui, mais pas superficielle ! Car, sitôt qu'un sujet attire mon attention, j'ai envie de l'explorer et d'en savoir le plus. D'où mes recherches. Mais garder ses découvertes pour soi, est vain et égoïste. Aussi, j'aime les partager à travers ce blog. Enfin, j'ai la passion d'écrire. Je suis amoureuse de la langue française et elle me le rend bien par ses innombrables écrivains et poètes.
  • Contact

Rechercher

Liens