Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 22:05

Au XVIIe siècle, la splendide rade de TOULON est choisie pour y installer la marine royale française. Elle présente, en effet, un intérêt stratégique éminent. Mais il faut renforcer sa défense, d'où la construction de nombreux forts et batteries.

Si tous ont prouvé leur utilité dans l'histoire, deux sont remarquables par leur efficacité, due à leur positionnement judicieux. Il s'agit de la Tour Royale à Toulon et la Tour de Balaguier à La Seyne-sur-Mer.

01-Le-Fort-de-Balaguier-.JPGLes deux ensembles militaires se font face. On devine entre les arbres, la Tour Royale.


La Tour Royale ne pouvait à elle seule protéger l'entrée de la rade, aussi en 1634, RICHELIEU ordonne la construction du fort qui nous intéresse, afin de protéger la France de l'Espagne, alors menaçante.

Il le fallait indestructible, on dota la tour de murs de 4 mètres d'épaisseur, pour un diamètre d'un peu moins de 20 mètres ! L'enceinte extérieure où d'impressionnants canons pointent vers le large, est aujourd'hui agrémentée de jardins qui enchantent les visiteurs.

02-La-Tour-cote-terre-.JPG

 

Ce lieu de vie et de combats se compose de 3 niveaux.

Le premier niveau, sous-terrain, abritait la citerne, les réserves de vivres et les munitions.

03-Niveau1-.JPGIl sert maintenant de salle d'exposition et de projection.


04-Acces-au-Niveau2-.JPG 

L'escalier conduit au lieu de vie de la garnison. La salle circulaire pouvait accueillir 150 hommes environ, que nous peinons à imaginer dans un lieu aussi petit et inconfortable.

 

05 La cheminée de la salle de garde

 

Dans l'âtre, sont exposés différents boulets correspondant à différentes époques : boulets de pierre, de fer ainsi qu'un projectile (en bas, à droite) redoutable. En effet, les demi-sphères reliées par un axe tournoyaient dans l'air et occasionnaient de grands dommages en brisant les matures et enflammant les voiles. Les navires ennemis qui s'engageaient dans la rade se trouvaient à portée des canons des deux tours et risquaient gros. Les boulets étaient chauffés dans l'âtre, d'où l'expression que nous employons encore, mais ôtée de son contexte originel : "tirer à boulets rouges" !

 

06-L-oculus-.JPG 

Un oculus ,ou puits de lumière, permet d'aérer la salle, mais aussi de monter les munitions et des seaux d'eau pour refroidir les canons.

On accède au troisième niveau par un escalier à vis sans noyau central, construit dans l'épaisseur du mur.

07-L-escalier-d-acces-a-la-terrasse-d-artillerie-.JPG

 

Voici la terrasse d'artillerie, incurvée pour recueillir les eaux de pluie. L'abri, au centre, protège l'oculus.

08-La-terrasse-d-artillerie-.JPGA gauche, une des embrasures, à droite la porte d'accès au chemin de ronde.

 

09-Canon-dans-son-embrasure-.JPGCanon, bien mal en point, dans son embrasure.

 

10-L-escalier-d-acces-au-chemin-de-ronde-.JPGReprenons l'escalier pour gagner le chemin de ronde, d'où la vue - inutile de le préciser - est magnifique !

 

11-Rencontre-inattendue-.JPG

 

 

Une rencontre inattendue nous attend :

cependant, malgré l'étroitesse des lieux et notre intrusion, cette pigeonne ne s'est pas laissée impressionner !

 

 

 

 

 

 

Enfin le chemin de ronde :

12-Le-chemin-de-ronde-.JPG

Vue d'une meurtrière :

Difficile de sélectionner un paysage,  tellement riches sont les points de vue ! Il est vrai que le panorama est à environ 270°.

13-Vue-d-une-meurtriere-.JPG

 

Dans l'actuel jardin, l'exubérance printanière du bassin aux nénuphars, où s'agitent les poissons rouges, contraste avec l'architecture massive et trapue de l'édifice militaire.

14-Dans-l-actuel-jardin-le-bassin-aux-nenuphars-.JPG

 

?

15-Un-guindeau-a-brinqueballe-.JPG

La visite se termine par une rencontre technique. Il s'agit d'un guindeau à brinqueballe. Cet extraordinaire engin, pour nous, fonctionne de la manière décrite ci-dessous.

16-Notice-.JPG

 

Je reviens à l'Histoire, pour rappeler deux illustres combats :

  • D'abord celui que menèrent les soldats de la République, sous le commandement de BONAPARTE, pour reprendre Toulon qui s'était donnée aux Anglais en 1793 !
  • Plus près de nous, les combats acharnés lors du débarquement de Provence, que l'enseignement officiel et les medias ont tendance à laisser dans l'ombre, au bénéfice du seul débarquement de Normandie !

Entre temps, (XIXe), les progrès techniques dans l'artillerie et les bateaux cuirassés avaient sonné le glas du fort, qui fut déclassé en 1877.

En 1975, il fut classé "Monument historique".

Aujourd'hui, il appartient toujours à la Marine nationale et abrite un musée naval géré par la ville de La Seyne-sur-Mer. Il offre de nombreuses expositions et l'été des spectacles variés de théâtre, et des concerts.

Après l'avoir quitté, admirons-le une dernière fois dans ce beau site méditerranéen, depuis la corniche Bonaparte.

 

17-Le-fort-vu-de-la-corniche-Bonaparte-.JPG

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by morvane - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

writings2 02/07/2013 21:28


L'article est passionnant. Merci pour cette superbe visite.

melbeausiteweb 30/06/2013 12:03


C'est une belle reconversion pour cet ancien fort militaire en musée. Vos photos montrent un lieu lumineux, avec un intérieur remarquablement riche de détails, et un jardin où le bassin de
nénuphar y est rempli de vie. Loin de ce à quoi devait être à l'époque ce lieu de garnison. Bon dimanche

Présentation

  • : Le Blog de Morvane
  • Le Blog de Morvane
  • : Une vraie dilettante ! Tout m'intéresse : les Lettres, les Arts, l'Histoire, les Sciences & les Techniques, les Sociétés & leurs Cultures, la Philosophie...Dilettante, oui, mais pas superficielle ! Car, sitôt qu'un sujet attire mon attention, j'ai envie de l'explorer et d'en savoir le plus. D'où mes recherches. Mais garder ses découvertes pour soi, est vain et égoïste. Aussi, j'aime les partager à travers ce blog. Enfin, j'ai la passion d'écrire. Je suis amoureuse de la langue française et elle me le rend bien par ses innombrables écrivains et poètes.
  • Contact

Rechercher

Liens