Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 14:29
Les chutes américaines
Les chutes américaines

J’étais invitée chez des amis à Boston. Tant qu’à enjamber l’Atlantique, autant en profiter pour accomplir un périple, un peu inattendu au départ je dois dire, puisque dû au hasard de mes recherches.

En deux mots, il nous faut un avion, une période, des tarifs. Puis on réalise qu’on n’est pas assez aventurier pour voyager totalement par ses propres moyens, c’est-à-dire en assurer toute la logistique : Où dormir ? Où manger (le quoi, on évite) ? Comment se déplacer ? Quelles sont les règles ? Etc. Et tout cela dans un anglais rendu avec le temps très approximatif, voire désuet.

Jusqu’à ce qu’on se souvienne avoir fait il y a quelques années, un voyage organisé en Tunisie qui avait été très satisfaisant, au sens où il avait donné une image assez complète du pays, associant nature, culture, connaissance du passé et approche de la société contemporaine. Une bonne initiation pour qu’on y revienne plus longuement. D’après moi, c’est le rôle de tous les voyages organisés, indispensables pour un premier contact, mais pas suffisants.

Les recherches changent d’orientation. Saint Internet se déchaine. La Maison des Etats-Unis, à Paris, - Je cite le voyagiste, à travers notre interlocuteur Romain, car il a été très arrangeant, - nous propose un circuit allant de Toronto, Niagara, Ottawa, Montréal, Québec, puis Boston & New York. Génial !

Hélas ! Quelques jours plus tard, coup de téléphone : le voyage est annulé, nombre insuffisant de participants. Cependant, nous pouvons être associés à un autre voyage qui offre le même circuit avec en plus Philadelphie et Washington. Ces deux villes ne nous tentent pas, par contre plutôt qu’une visite éclair de New York, nous suggérons de passer deux jours de plus à New York. Accepté. Oui mais, nous voulons un hôtel à Manhattan (et pas à 48 km, ce qui implique embouteillages monstres matin et soir). Accepté contre un petit supplément. Tant que vous y êtes, pouvez-vous nous réserver des places pour visiter deux grands musées : le MOMA et le METROPOLITAN ? Accepté. Et bien entendu, le train compris pour Boston ainsi que l’avion pour le retour.

Nous avons fait des envieux parmi les voyageurs de notre nouveau groupe !

Les chutes canadiennes

Les chutes canadiennes

Départ pour TORONTO. Tout va bien à Roissy-Charles de Gaulle, pas de grève annoncée chez Air France. Le voyage commence à 13h55 et dure 8h15. Par contre, arrivée calamiteuse à 16h10 heure locale : six avions en même temps, trois douaniers seulement pour tout ce monde. Deux heures de queue ! Six heures de décalage horaire. Le guide a du mal à récupérer tout le monde, puis, notre bus nous emmène à Niagara Falls où se trouve l'hôtel. Le soir tombe.

Nous apercevons les chutes en passant. Je fais une photo à travers la vitre du bus. La voici. La vraie visite est pour demain.

Après notre installation à l’hôtel, nous avons un repas libre et nous nous mettons en quête d’un restaurant. Le guide québécois nous a conseillé une pizzeria, mais, en bons Français, nous ne sommes pas venus ici pour manger une pizza, plat napolitain qui a tant de succès en France, mais traité avec mépris dans l’Italie du nord ! Nous espérons naïvement trouver une cuisine… un peu locale…

Pour des frissons chez Frankenstein, prenez à droite !

Pour des frissons chez Frankenstein, prenez à droite !

Ici on ne sortira pas de table avec la faim, mais on risque de mal dormir.
Ici on ne sortira pas de table avec la faim, mais on risque de mal dormir.

Nous descendons l’avenue qui mène aux chutes et découvrons un spectacle digne d’un parc de loisirs : partout des petites boutiques de jeux, des châteaux kitchs qui ressemblent à de mauvais décors de films de série Z, avec parfois d’étranges constructions comme l’Empire State Building couché, une maison posée sur son toit ou un faux funambule qui traverse l’avenue Victoria… Quant aux restaurants : pizzeria et fast food. Je prends quelques photos à la nuit tombante et nous finissons par nous installer chez « Mamma Mia », une adresse très acceptable finalement.

Voilà un petit aperçu de la grande avenue des chutes ou « Falls avenue » en dialecte autochtone.

Mais que fait King Kong à cet endroit ?

Mais que fait King Kong à cet endroit ?

 "Falls avenue".

"Falls avenue".

Allez! Un dernier tour chez Dracula, pour mieux s'endormir !

Allez! Un dernier tour chez Dracula, pour mieux s'endormir !

Le meilleur pour la fin : l'Empire State Building !

Le meilleur pour la fin : l'Empire State Building !

Partager cet article

Repost 0
Published by morvane - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Morvane
  • Le Blog de Morvane
  • : Une vraie dilettante ! Tout m'intéresse : les Lettres, les Arts, l'Histoire, les Sciences & les Techniques, les Sociétés & leurs Cultures, la Philosophie...Dilettante, oui, mais pas superficielle ! Car, sitôt qu'un sujet attire mon attention, j'ai envie de l'explorer et d'en savoir le plus. D'où mes recherches. Mais garder ses découvertes pour soi, est vain et égoïste. Aussi, j'aime les partager à travers ce blog. Enfin, j'ai la passion d'écrire. Je suis amoureuse de la langue française et elle me le rend bien par ses innombrables écrivains et poètes.
  • Contact

Rechercher

Liens