Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 12:44
La nécropole érigée par le Souvenir Français.
La nécropole érigée par le Souvenir Français.

Ma visite à la colline du Léaumont, où tant d'hommes avaient péri au début de la guerre, m'avait plongé dans une grande tristesse que la quiétude du lieu, en ce soir tombant, avec cette absence totale d'êtres vivants - hormis les vaches, particulièrement sereines avant la tombée de la nuit. Des villages alentours, nulle clameur, nul bruit de machine agricole, nul vrombissement d'automobile.

Tristesse, oui ! Je me souvenais de ces premières lettres de soldats, écrites tout exprès pour rassurer leur famille, un grand-père qui avait connu le désastre de Sedan, en 1871, une fiancée, la petite sœur qui avait tant pleuré sur la quai de la gare, quelques semaines auparavant. Les malheureux n'étaient pas allés bien loin dans cette guerre. Au moins n'avaient-ils pas connu l'hiver terrible qui avait suivi...

J'ai quitté le site, en direction de Lunéville, où j'avais prévu de passer la nuit. Mais, quand je suis passée à Friscati, il faisait encore jour, aussi j'ai décidé d'aller voir la nécropole.

Le monument au soldat bleu.
Le monument au soldat bleu.

La nécropole de Friscati Mouton noir se trouve sur la commune de Vitrimont.Pourquoi "Mouton noir"? me direz-vous. Il faut reconnaître que ce nom a quelque chose de mystérieux, peut-être à cause du noir. En réalité, elle se trouve sur le lieu qu'occupait une ferme de ce nom. On trouve d'ailleurs d'autres noms de fermes associés à des combats.

Le musée Chaubet était fermé, mais l’on pouvait accéder au cimetière.

A perte de vue.
A perte de vue.

Ici, 3751 soldats, morts dans les combats d’août à septembre 2014, reposent, les premiers de la guerre en quelque sorte, dans la région de Lunéville. Silence impressionnant chargé d'une émotion forte, renforcée par le coucher du soleil, splendide sur la région. Je rencontre un couple du sud-ouest, en vacances. Il est venu reconnaître des tombes pour des habitants de son village. On échange des renseignements.

Chacun continue son cheminement dans les allées. On lit quelques noms au hasard. Tiens ! Celui-ci venait de Troyes. Voilà un Africain. Ici, dort un homme qui n’a plus de nom… Il y en a tellement !

Sur les traces des Poilus en Lorraine (III) : Le Soldat bleu de Friscati Mouton noir.

Nous quittons le soldat bleu, le seul à posséder un visage.

Nous le laissons veiller sur ces hommes venus épouser une terre qu’il n’avait pour beaucoup jamais vue, loin de leurs parents, loin de leurs amours, loin de leurs rêves.

Cet article suit le précédent. A l'origine, il devait aller avec la bataille du Grand Couronné, mais il aurait été trop long. Je l'ai voulu descriptif et émotionnel. J’avais besoin de me rendre pour la première fois dans ces lieux que j’ignorais pour certains – la bataille du Grand Couronné est très injustement méconnue, or ce fut la première victoire française de la guerre – ou que j’avais seulement étudiés au lycée pour les plus célèbres. Et encore, pas tous ! Parfois aussi, bien sommairement. D’après ce que j’ai lu et entendu, le général de Castelnau n‘était pas bien vu de sa hiérarchie, plutôt de « centre gauche », alors qu’il était, de par ses origines nobiliaires, franchement à droite.

Je me suis appuyée sur mes photographies, les lectures ciblées que j’ai pu faire dans les musées ou les revues régionales, les écrivains et soldats que j’ai lus. J’ai trouvé sur le Net des photographies anciennes ainsi que des témoignages.

A ce propos, je recommande la visite des sites suivants : www.grandcouronne.net où j’ai pu me faire une idée précise de la bataille de Nancy, ainsi que www.sambre.marne.yser.be où j’ai trouvé l’intéressant témoignage de M. Boissy.

Aux livres que j’ai déjà cités, je veux ajouter également : « Orages d’acier », d’Ernst JUNGER, qui sait remarquablement faire vivre la guerre à travers les hommes, leurs souffrances, leur sens du devoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by morvane - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Morvane
  • Le Blog de Morvane
  • : Une vraie dilettante ! Tout m'intéresse : les Lettres, les Arts, l'Histoire, les Sciences & les Techniques, les Sociétés & leurs Cultures, la Philosophie...Dilettante, oui, mais pas superficielle ! Car, sitôt qu'un sujet attire mon attention, j'ai envie de l'explorer et d'en savoir le plus. D'où mes recherches. Mais garder ses découvertes pour soi, est vain et égoïste. Aussi, j'aime les partager à travers ce blog. Enfin, j'ai la passion d'écrire. Je suis amoureuse de la langue française et elle me le rend bien par ses innombrables écrivains et poètes.
  • Contact

Rechercher

Liens